Sécurité civile

Plan de sécurité civile

En 2008, la municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton s’est dotée d’un plan de sécurité civile. Ce plan de sécurité civile est le résultat écrit d’une démarche de planification qui prévoit les moyens mis en œuvre dans les quatre dimensions de la sécurité civile, à savoir «prévention», «préparation», «intervention» et «rétablissement», pour préserver la vie et la santé des personnes, leur apporter secours, sauvegarder des biens ou pour atténuer les effets d’un sinistre majeur.

Afin de pouvoir réaliser et implanter ce plan, un comité municipal de la sécurité civile a été mandaté par le conseil municipal. Ce comité s’est rencontré de façon soutenue en 2008 et continue ses rencontres, afin d’assurer le suivi de l’implantation et du maintien du plan.

Le logo. Ce logo est celui de la sécurité civile au Québec. Où vous le verrez, il s’agira de sécurité civile.


L’essentiel de notre plan



L’organisation municipale de la sécurité civile

L’organisation municipale de la sécurité civile (OMSC) constitue une équipe d’intervention en cas de sinistre majeur. Les membres sont en partie des intervenants municipaux (membres du conseil municipal et personnel municipal), mais aussi des personnes qui se sont portées volontaires pour nous assister dans diverses «missions». Tout un chacun de cette équipe a des responsabilités et a un rôle à jouer en cas de sinistre, mais aussi en prévention. Cette équipe est organisée comme le démontre l’organigramme ci-dessous.

Aimeriez-vous pouvoir vous joindre à notre organisation municipale de la sécurité civile ? Si oui, nous vous invitons à compléter le formulaire d’inventaire du milieu et de recrutement de volontaire et nous le faire parvenir.

Organigramme de l’organisation municipale de la sécurité civile de la municipalité
de Saint-François-Xavier-de-Brompton et principales responsabilités



Moyens d’alerte

Le plan de sécurité civile prévoit des moyens d’alerte de l’OMSC, mais aussi pour la population. Une chaîne téléphonique a été établie pour joindre rapidement les membres de l’OMSC en cas de sinistre ou de sinistre appréhendé. Dans le même ordre d’idées, divers moyens d’alerte sont prévus pour la population ou demeurer en contact avant, pendant ou après un sinistre majeur. Un service de renseignement des citoyens pourrait être mis en place si un tel besoin survenait. De plus, divers moyens de télécommunications d’urgence et de substitution sont prévus en cas de panne des moyens habituels (téléphone et cellulaire). Une antenne et un poste pour l’organisme Radio Amateur du Québec sont installés au bureau municipal. Ces équipements ayant été obtenus en partie grâce à l’aide financière du Programme Conjoint de Protection Civile des ministères de la Sécurité publique du Québec et du Canada.



Locaux d’urgence

Afin de pouvoir intervenir adéquatement, des locaux d’urgence sont prévus où pourraient se dérouler les principales activités liées aux missions de l’OMSC.

Le centre de coordination. Il s’agit de l’endroit où seraient gérées et coordonnées les principales activités de secours et de sauvegarde. Le bureau municipal est l’endroit tout désigné pour cette activité.

Le centre des opérations. C’est l’endroit où les responsables des services d’urgence (police, pompiers, ambulanciers ou autres) peuvent se rencontrer afin d’organiser et coordonner les secours et les activités d’intervention. Les locaux de la caserne sont d’abord visés, mais d’autres locaux dans la municipalité pourraient servir, afin d’être à proximité du lieu du sinistre.

Le centre des services aux personnes sinistrées. Lors de certains sinistres majeurs, il y a parfois besoin d’un endroit pour le transfert de certaines personnes de façon temporaire. C’est donc au Centre communautaire France-Gagnon-Laprade que sont prévues les principales activités comme l’accueil et l’inscription de personnes évacuées, ainsi que l’hébergement temporaire. Le centre sera d’ailleurs doté d’une génératrice d’urgence obtenue en partie grâce à l’aide financière du Programme Conjoint de Protection Civile des ministères de la Sécurité publique du Québec et du Canada.

Le centre des services techniques et de transport. C’est l’endroit d’où certaines des ressources matérielles seront déployées. Le garage municipal est prévu pour ces activités.

Le centre des services de la communication. Lors de sinistre, la population et les médias doivent être informés du déroulement de l’événement. Une salle de presse est parfois nécessaire et des endroits peuvent être nécessaires pour que la population puisse obtenir des informations.

Locaux externes. La municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton a aussi prévu que des locaux externes pourraient être nécessaires. Des ententes mutuelles de prêt de locaux ont été conclues avec les municipalités voisines et des ententes ont été conclues avec plusieurs organismes de la région détenant de telles ressources.



Autres moyens de bonification du plan

Divers outils et moyens font partie du plan afin de bonifier notre capacité d’intervention. Mentionnons le programme d’information et de sensibilisation du public qui vise à améliorer les connaissances du public sur la sécurité civile et les moyens de prévention. Des articles et informations vous sont donc transmis par l’entremise du bulletin municipal. Notre municipalité s’est dotée d’un logo et d’un slogan propre à nous.

Un bottin d’urgence et de ressources étoffé est aussi en place pour pouvoir joindre rapidement les ressources nécessaires. Des fascicules opérationnels ont été produits pour les membres de l’OMSC, afin que toutes et tous soient au fait de leurs tâches et responsabilités. La municipalité s’est dotée de signalisation afin d’identifier les membres de l’OMSC (laissez-passer) et d’affiches pour identifier les principaux locaux en cas de sinistre et d’activation du plan, pour faciliter l’orientation du personnel, de la population et des intervenants de la municipalité ou d’ailleurs.

Et vous ? Que pouvez-vous faire dans ce domaine ? Seriez-vous capable de faire face à une situation d’urgence ? Nous vous invitons à consulter les différents sites Internet et les informations en regard de la prévention. Nous vous encourageons fortement à vous doter d’une trousse d’urgence vous permettant de survenir à vos besoins pendant les 72 h initiales d’une situation d’urgence.